Vingt personnalités évoquent le Pape Benoît

2012-04-11 L’Osservatore Romano

Le 19 avril 2005, trois jours après son 78ème anniversaire, les cardinaux réunis en conclave dans la chapelle Sixtine ont élu le préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, le cardinal Joseph Ratzinger, chef de l’Eglise catholique. Il a pris le nom de Benoît. Le 16 avril 2012, le Pape Benoît XVI fête ses 85 ans et accomplit depuis maintenant 7 ans le ministère de Successeur de Pierre. Ce livre, intitulé Benedikt XVI.Prominente über den Papst , que peut-être certains lecteurs trouveront un peu grandiloquent, n’entend absolument pas apparaître sensationnel, mais veut être un modeste cadeau d’anniversaire au Saint-Père.

 Dans son ensemble il s’agit de vingt personnes du monde de l’Eglise, de la politique, de la culture, de l’économie et du sport qui ont fait part de leur disponibilité à écrire une brève contribution, dans laquelle elles expriment leur vision personnelle de la personne et l'œuvre du Souverain Pontife. La diversité des biographies et activités des auteur(e)s, tout comme la diversité de leurs expériences et de leurs perspectives tracent un portrait du pasteur suprême de l’Eglise. De manière opportune, non seulement les catholiques, mais aussi les chrétiens évangéliques ont souhaité s’exprimer; ils ne font aucun mystère de leur foi religieuse et ne craignent pas non plus d’indiquer, à partir de leur vision personnelle, certains desiderata. Chaque contribution est comme un morceau de mosaïque, qui à la fin contribue à réaliser une image colorée, dans laquelle il est possible de souligner les contours essentiels du pontificat du Pape Benoît XVI. Les titres des différentes contributions sont comme un fil rouge et offrent une vision et une idée générale du contenu. Ils veulent faire en sorte que le lecteur prenne non seulement connaissance du livre, mais le prenne également entre ses mains et s’immerge dans le contenu. Je ne peux que vous inviter de tout cœur à le faire: il vaut la peine d'être lu!

 Il pourrait être superflu, mais pour des raisons de respect, il est toutefois opportun de souligner expressément, que cette œuvre n’est pas un exercice complaisant commandité d’en haut. Les auteurs n’ont reçu aucune indication, tous ont eu une totale liberté de dire ce qu’ils pensaient. Aucune trace de censure! Chacun a écrit ce qu’il avait dans le cœur et dans l’esprit, et pour cela, chacun en assume la totale responsabilité. Une chose toutefois que tous ont eu à cœur a été le désir sincère de rendre le plus possible justice au Pape Benoît XVI, sans toutefois écrire avec des œillères. Même le diktat du politiquement correct n’a pas été suivi. Enoncé de manière positive: ce que les auteurs ont eu devant leurs yeux et qui leur a servi d’orientation a été la demande de cette avance de sympathie, sans laquelle la compréhension n’existe pas, pour le dire avec les paroles du Saint-Père (cf. Joseph Ratzinger/Benoît XVI, Jésus de Nazareth, volume I., p.22). Tous se sont sentis obligés par conviction et par inclination, à répondre à cette requête, t.

 Les auteur(e)s souhaitent au Saint-Père, à l’occasion de son 85ème anniversaire, une bonne santé du corps et de l'esprit et une abondance de bénédiction de Dieu sur tout ce qu’il fait: Beatissime Pater, ad multos annos, ad multos et felicissimos annos!

 Cité du Vatican, le 11 février 2012

Fête de Notre-Dame de Lourdes

Georg Gänswein