Une messe d'action de grâce du Pape pour le premier jésuite envoyé en Amérique

2014-04-24 Radio Vatican

(RV) Le Pape François s’est rendu ce jeudi en fin d’après-midi dans l’église romaine Saint Ignace de Loyola afin de présider une messe d’action de grâce pour la canonisation de Jose de Anchieta, mort en 1597. Ce missionnaire jésuite fut envoyé au Brésil, où il se dépensa sans compter en faveur des plus faibles et des autochtones. Il fut notamment le premier à composer une grammaire et un catéchisme dans la langue des indigènes qu'il évangélisait.

Jose de Anchieta fut appelé par tous "l'Apôtre du Brésil". Le Pape François l’a déclaré saint le 3 avril dernier par une procédure exceptionnelle, dite canonisation équipollente qui permet au pape de lever l'obligation de miracle. Le Saint-Père a célébré la messe en langue portugaise, entouré de nombreux évêques et prêtres brésiliens, parmi lesquels le cardinal Raymondo Damasceno Assis, l’archevêque d’Aparecida ou le cardinal Odilo Scherer, l’archevêque de Sao Paulo.

Ne pas avoir peu de la joie

Au cours de son homélie, François a insisté sur la joie de l’Evangile à la suite du Christ ressuscité. Le Pape a souligné ainsi que les disciples, comme nous-mêmes aujourd’hui, avaient peur de la joie. « Il est plus facile de croire à un fantasme que de croire au Christ vivant, plus facile de suivre une idée ou une image que d’être docile au Seigneur qui a vaincu la mort » a-t-il précisé.
«La force d’attraction des disciples de Jésus et de Jose de Anchieta, a poursuivi le Pape fut un exemple de cette joie de l’Evangile», qui rappela qu’il fut le premier jésuite qu’Ignace souhaita envoyer en Amérique. «Sa joie apostolique fait partie de sa sainteté » a insisté le Pape.

A la fin de la messe, le Pape a été salué par le cardinal Damasceno Assis, puis s’est vu présenter une relique de saint Jose de Anchieta, des mains du père Adlfo Nicolas, supérieur général des jésuites.


Photo: "Saint Joseph de Anchieta, apôtre du Brésil"