Ukraine : le Saint-Siège rappelle l'urgence d'une solution négociée

2015-02-11 Radio Vatican

(RV) Alors que la diplomatie européenne est à pied d'oeuvre pour tenter de trouver une sortie de crise en Ukraine, ce, à la veille d'un sommet crucial à Minsk en Biélorussie, le Saint-Siège rappelle toute l'attention qu'il porte à une situation préoccupante, et tient, via un communiqué publié par son  bureau de presse à clarifier certains propos du Pape sur le sujet.

"En présence d’une escalade du conflit qui fauche de nombreuses vies innocentes, peut-on lire dans ce communiqué, le Saint Père a renouvelé, en diverses occasions, un appel en faveur de la paix. Par le biais de ces interventions, le Pape, qui invitait par ailleurs les fidèles à prier pour les morts et les blessés de ces violences, soulignait l’urgence de reprendre les négociations, l’unique chemin possible pour sortir de la spirale d’accusations et de ripostes".

Face à certaines interprétations qui ont été faites des propos du Pape, notamment ceux tenus le mercredi 4 février dernier, le père Federico Lombardi tient à préciser que "le Souverain Pontife a toujours voulu s’adresser à toutes les parties concernées, dans l’espoir que chacune d'elle s’efforce en toute sincérité d’appliquer les accords conclus d’un commun accord, et rappelant le principe de la loi internationale, auquel le Saint-Siège a fait référence à plusieurs reprises depuis le début de la crise. Comme aimait à le répéter St Jean-Paul II, l’humanité doit trouver le courage de substituer au droit de la force, la force du droit.

Le communiqué fait en outre remarquer que le Saint-Père attend "avec joie" la visite Ad Limina de l’épiscopat ukrainien, qui aura lieu du 16 au 21 février. L’occasion pour lui, précise le père Lombardi, "de rencontrer ses frères évêques, et être directement informé par eux de la situation actuelle qui prévaut dans ce  cher pays, pour réconforter cette église et ceux qui souffrent et étudier ensemble des chemins de paix et de réconciliation".

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)