Trois nouveaux bienheureux pour l'Eglise

2013-12-09 Radio Vatican

(RV) L’Eglise va compter trois nouveaux bienheureux. Ce lundi matin, le Pape François a autorisé la Congrégation pour la Cause des Saints à promulguer plusieurs décrets qui reconnaissent un miracle et deux martyrs :

- un miracle attribué à l’intercession de la Vénérable Servante de Dieu Giovaninna Franchi, fondatrice de la Congrégation des Sœurs Infirmières de la Vierge douloureuse, née à Côme en Italie le 24 juin 1807 et morte dans cette même ville le 23 février 1872 ;

- les martyrs des Servants de Dieu Mario Vergara, prêtre pour les Missions étrangères, et Isidore Ngei Ko Lat, laïc et catéchiste, tous deux tués en haine de la foi, à Shadaw, en Birmanie le 24 mai 1950.

Le Pape François a également autorisé le cardinal Angelo Amato, le préfet de la Congrégation, à publier les décrets reconnaissant les vertus héroïques des Servants de Dieu suivants :

- Maurice Marie Matthieu Garrigou, prêtre, fondateur de l’Institut de Notre-Dame de la Compassion, né à Gudanes, en Ariège, France, le 21 septembre 1766, et mort à Toulouse le 27 septembre 1852 ;

- Rosalie Cadron-Jetté, en religion Mère de la Nativité, fondatrice de l’Institut des Sœurs de la Miséricorde, née à Lavaltrie, Montréal, Canada, le 27 janvier 1794 et morte à Montréal le 5 avril 1864 ;

- Romona Bottegal, prêtre trappiste né à San Donato di Lamon, en Italie, le 28 décembre 1921 et mort à Beyrouth le 19 février 1978 ;

- Clément, au siècle, Vincent Fuhl, prêtre augustinien, né à Aidhausen, en Allemagne le 18 juin 1874 et mort à La Paz, le 31 mars 1935 ;

- Marcel de la Vierge du Carmel, au siècle Boldizar Marton, prêtre des carmes déchaux, né à Kiskomarom, en Hongrie le 9 septembre 1887, et mort à Budapest le 29 mai 1966 ;

- Maria Rosa Teresa Gay Tibau, fondatrice de l’Institut des Sœurs de saint Joseph de Gérone, née à Llagostera, en Espagne, le 24 octobre 1813 et morte à Gérone le 18 mars 1884 ;

- Maria Oliva du Corps Mystique, au siècle Maria Oliva Bonaldo, fondatrice de l’Institut des Filles de l’Eglise, née à Castelfranco Veneto en Italie le 26 mars 1893 et morte à Rome le 10 juillet 1976 ;

- Orsola Mezzini, supérieure générale de la Congrégation des Sœurs de la Petite Mission pour les sourds et muets, Campeggio di Monghidoro, en Italie, le 12 décembre 1853 et morte à Bologne le 23 mars 1919 ;

- Maria Scolastique de la Divine Providence, au siècle Orsola Maria Rivata, religieuse et première supérieure générale des Pieux Disciples du Divin Maître, née à Guarene, en Italie, le 12 juillet 1897, et morte à Sanfré le 24 mars 1987 ;

- Raffaele Cordero Molina, laïc, né à San Juan de Puerto Rico le 24 octobre 1790 et mort dans cette même ville le 5 juillet 1868.



Photo : La Vénérable Servante de Dieu, et bientôt Bienheureuse, Giovaninna Franchi, fondatrice de la Congrégation des Sœurs Infirmières de la Vierge douloureuse