Sport et foi : le Pape appelle à rendre le sport plus inclusif et accessible

2016-10-05 Radio Vatican

(RV) La première Conférence mondiale "Sport et foi", a été déclarée ouverte par le Pape François qui a reçu ce mercredi 5 octobre les participants à ces journées. Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon et le président du Comité international olympique Thomas Bach étaient présents lors de cette rencontre, tout comme des représentants de diverses religions et plusieurs sportifs de renom. L’objectif est de lancer un mouvement pour renouveler le monde du sport à partir de six principes : la compassion, le respect, l’amour, l’inspiration, l’équilibre et la joie.

Dans les allocutions du Pape, l’activité physique est mise en valeur parce qu’elle est «nécessaire au développement intégral de l’homme», et à son bien-être. François, qui s’adressait à 7000 personnes dans la salle Paul VI, est revenu sur les jeux paralympiques pour souligner combien cet événement revêt «un rôle décisif pour aider le public à reconnaitre et admirer les prestations des athlètes» à mobilité réduite.

Le sport est une activité qui enrichit la vie des personnes qui le pratiquent, hommes, femmes, enfants, de tous pays, de toute ethnie et de toute religion. Faire du sport, dit François, «c’est apprendre à faire équipe, à savoir gagner et aussi à savoir perdre». Quant à la nature authentique du sport, François lance un défi aux représentants qui l’écoutent et leur demande de protéger le sport des dérives et des manipulations commerciales.

Le saint père élargit sa pensée aux enfants qui vivent en marge de la société, ces enfants que l’on voit parfois «jouer avec un vieux ballon dégonflé dans les banlieues des grandes villes» Et encourage «les institutions, les sociétés sportives, les organisations éducatives et sociales, ainsi que les communautés religieuses, à travailler ensemble afin que ces enfants puissent accéder au sport dans des conditions dignes, spécialement ceux qui sont exclus à cause de la pauvreté».

(BH-JCP)

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)