• Messe avec imposition du Pallium

Pour accompagner l’homme à l’ère numérique

2013-09-21 L’Osservatore Romano

A l’ère numérique, l’Eglise doit apprendre à « se mettre en marche avec tous » pour favoriser la rencontre de l’homme avec le Christ, en évitant la « tentation » de « manipuler les consciences ». C’est ce qu’a dit le Pape François aux participants à l’Assemblée plénière du Conseil pontifical pour les communications sociales, reçus en audience dans la matinée du samedi 21 septembre, dans la salle Clémentine. L’enjeu, pour le Pape, est celui de réussir à donner des réponses à l’« égarement » et à la « solitude » croissantes à l’époque de la mondialisation, en présentant « le visage d’une Eglise qui soit la ‘maison’ pour tous », et « qui réussisse apporter de la chaleur et d’allumer le cœur ». Une Eglise – a-t-il expliqué – capable d’« entrer dans le brouillard de l’indifférence sans se perdre », de « descendre aussi dans la nuit la plus obscure » sans s’égarer, d’« «écouter les illusions de nombreuses personnes sans se laisser séduire », d’« accueillir les déceptions sans tomber dans l’amertume », de toucher la « désintégration des autres sans se laisser dissoudre et décomposer dans sa propre identité ».