L'Espagne face à un afflux de migrants

2017-08-12 Radio Vatican

(RV) La scène, filmée et postée sur internet, est assez surréaliste : dans le sud de l’Espagne, un canot pneumatique, chargé de migrants, débarque sur une plage ensoleillée. Plusieurs dizaines de personnes en descendent et s’enfuient en courant, au milieu des vacanciers ahuris. D’autres vidéos montrent des migrants se faisant transporter en jet-ski.

Les arrivées de migrants en Espagne par voie maritime ne sont pas chose nouvelle, mais elles tendent à augmenter, depuis quelques mois. L’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) en recense 8 183 depuis le début de l’année. C’est plus du triple que l’année dernière, à la même période, et toujours selon les estimations de l’OIM, le nombre de ces arrivées par mer en Espagne pourrait même dépasser ceux de la Grèce, cette année.

Le flux migratoire augmente aussi par voies terrestres, au point que les autorités espagnoles ont décidé cette semaine de fermer provisoirement le poste-frontière de l’enclave de Ceuta, où se pressent les migrants.

Interrogé par Manuella Affejee, Eugenio Ambrosi est le directeur du bureau régional de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) à Bruxelles :

(CV-MA)

 

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)