Le Pape se souvient des visages éprouvés mais souriants des Birmans et Bangladais

2017-12-03 Radio Vatican

(RV) De retour de son 21è voyage apostolique au Bangladesh et en Birmanie du 27 novembre au 2 décembre 2017, le Pape François a tenu à remercier, après la prière de l’Angelus, tous ceux qui l’ont «accompagné» dans ce voyage qui lui a permis de «rencontrer les populations, en particulier la communauté catholique, et être grandi par leurs témoignages». Il a souligné qu’il gardait «imprimé en lui», les nombreux «visages éprouvés par la vie, mais nobles et souriants».

Prier pour la paix au Honduras en état d’urgence

Le Saint-Père a aussi évoqué la situation critique au Honduras. Il a ainsi dit prier particulièrement pour les Honduriens afin qu’ils puissent sortir de cette période difficile «de manière pacifique».

Une semaine après la présidentielle du 26 novembre, le pays n’a toujours pas de président. Le scrutin se joue entre le candidat de l’opposition de gauche Salvador Nasralla et le président sortant de droite Juan Orlando Hernandez, qui s’est représenté malgré l’interdiction de la Constitution. Des désaccords entre parties sur le décompte des voix, a provoqué une vague de manifestations qui ont dégénéré. Face aux violences, le gouvernement a décrété le 1er décembre l’état d’urgence, donnant à l’armée et à la police des pouvoirs élargis.

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)