Le Pape reçoit les séminaristes du collège pontifical ukrainien

2017-11-09 Radio Vatican

(RV) Le Pape François a reçu le 9 novembre 2017 les membres du collège pontifical ukrainien de Saint Josaphat à Rome, en présence du cardinal Leonardo Sandri, préfet de la congrégation pour les Églises orientales.

En salle Clémentine du Palais apostolique, le Pape François a renouvelé son soutien «à ce cher pays éprouvé par la tragédie de la guerre qu’est l’Ukraine» et envoyé un message d’espoir.   

«Aimez et gardez vos traditions, mais évitez toute forme de sectarisme», a enjoint le Saint-Père à ces prêtres et séminaristes de l’Eglise gréco-catholique ukrainienne à Rome.

Des paroles qui revêtent une résonnance particulière au regard de l’engagement de François en faveur de l’Ukraine. Le Pape avait en effet mis en place dès avril 2016, une collecte destinées aux régions d’Ukraine les plus frappées par le conflit. Il ne cesse depuis d’envoyer des messages rassurant l’Eglise d’Ukraine, comme l’a démontré la visite du cardinal Sandri en juillet dernier à Kiev.   

«La forte aspiration à la justice et à la paix interdit toute forme d'abus, de corruption sociale ou politique. Dieu soutient et encourage ceux qui s'engagent à façonner une société de plus en plus juste et solidaire», a ainsi prévenu François, en ce 9 novembre 2017.

Faisant référence à la colline du Janicule où se trouve le collège pontifical ukrainien, le Pape a aussi évoqué le spectacle d’arcs-en ciels que ce lieu en surplomb pouvait offrir de Rome après l’orage : «Je vous invite à vous assurer que votre cœur reste ancré dans de vastes horizons. Gardez toujours, chez vous et à l'étranger, le rêve de l'alliance de Dieu avec l'humanité ; les ponts qui, comme l'arc de lumière au-dessus des nuages, réconcilient le ciel et la terre et demandent aux hommes d'apprendre à s'aimer et se respecter en abandonnant les armes et les guerres.»

(CV-DA)

 

 

 

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)