Le Pape François invite à protéger les océans

2017-10-06 Radio Vatican

(RV) Le Pape François a adressé une lettre, signée par le cardinal-Secrétaire d’État Pietro Parolin, à l’occasion de la IVe conférence «Notre océan. Un océan pour la vie», qui s’est terminée aujourd’hui à Malte. Le document a été remis par Mgr Silvano Tomasi, membre du dicastère du Vatican pour le développement humain intégral, présent aux travaux de la conférence.

Dans sa lettre, le Pape encourage tous les efforts pour affronter une série de problématiques urgentes comme le trafic des êtres humains, l’esclavage, les conditions inhumaines de travail dans l’industrie de la pêche et dans le transport commercial, les opportunités de développement des communautés côtières et des familles des pêcheurs, et la situation dramatique des îles menacées par la hausse du niveau de la mer.

Les océans sont l’héritage commun de la famille humaine, écrit le Pape. Le soin de cet héritage ne peut pas non faire ignorer la dégradation des océans avec le plastique et le micro-plastique qui entrent dans la chaine alimentaire, en causant de graves conséquences sur la santé de la vie marine et de l’homme. En reprenant l’encyclique Laudato Si’, le Pape François affirme que nous ne pouvons pas rester indifférents à la disparition des barrières de corail, «transformées en un cimetière sous-marin privé de couleur et de vie».

Le Pape rappelle comment dans la nature tout est interconnecté, et que les océans peuvent devenir une «ressource fondamentale dans la lutte contre la pauvreté et contre le changement climatique», deux phénomènes étroitement liés entre eux. Il rappelle donc la négligence de l’homme qui se sert des océans pour le rejet de produits toxiques, et utilise des moyens sophistiqués pour les extractions minières dans le fond marin.

Les océans, conclut-il dans son message, nous rappellent la nécessité d’éduquer à la communion entre l’humanité et l’environnement, et de former les jeunes afin qu’ils prennent soin des océans, mais aussi de les aider à grandir dans la connaissance et la contemplation de leur grandeur.

(CV)

 

 

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)