Le Pape François invité à la Mosquée de Rome

2016-01-20 Radio Vatican

(RV) Une délégation de responsables musulmans d’Italie s’est rendue au Vatican ce mercredi matin pour inviter officiellement le Pape François à visiter la Mosquée de Rome. Les cinq membres de la délégation ont été reçus par le Saint-Père avant l’audience générale, trois jours après la visite du Pape François à la synagogue de Rome.

Parmi eux, Abdallah Redouane, directeur du Centre islamique culturel d’Italie, en charge de la gestion de cette immense mosquée, ainsi que des ambassadeurs de pays arabes. La date de cette visite n’a pas encore été fixée. «Le Pape François ne manquera pas de prendre en considération cette invitation et il prendra sereinement sa décision», a indiqué le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège. La date du 27 janvier, avancée par la presse italienne et qui coïncide avec la venue à Rome de l’émir du Qatar, «est dénuée de tout fondement», a encore précisé le Père Federico Lombardi. Il est encore trop tôt pour en parler.

Aucun Pape n’a encore visité la Grande Mosquée de Rome, l’une des plus grandes d’Europe. Financée par l’Arabie Saoudite et inaugurée en 1995, elle peut accueillir jusqu’à 12 000 personnes, bien que la communauté musulmane soit peu nombreuse dans la capitale italienne. Jean-Paul II avait été le premier pape à franchir le seuil d’une mosquée, en 2001, à Damas. Depuis son élection, le pontife argentin a déjà visité deux mosquées, à Istanbul et à Bangui. Benoît XVI avait lui aussi visité la Mosquée bleue d'Istanbul, en 2006.

Cette démarche se situe dans le cadre du Jubilé de la miséricorde qui revêt aussi une dimension interreligieuse. Mgr Rino Fisichella, président du Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation, le dicastère auquel est confiée l’organisation de l’Année Sainte, était d’ailleurs présent ce mercredi matin lors de l’audience accordée à la délégation musulmane.

Nous avions consacré un dossier à la miséricorde dans l'islam dans l'émission "Voix de miséricorde" du 1er janvier 2016.

(CV-RF)

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)