• Année Sainte de la Miséricorde. Audience Jubilaire

Le Pape François a rendu une visite privée à Benoît XVI

2016-03-30 Radio Vatican

(RV) Mercredi 23 mars 2016, à la veille du triduum pascal, le Pape François s’est rendu au monastère Mater Ecclesiae, au Vatican, pour présenter personnellement ses vœux de Pâques au Pape émérite Benoît XVI. Les deux pontifes, comme on le sait, entretiennent de très bons rapports ; ils ont des contacts même en dehors des cérémonies officielles. On se souvient de leur accolade historique le 23 mars 2013, lorsque le Pape François s’était rendu à Castel Gandolfo quelques jours après son élection pour rendre visite à son prédécesseur.

Benoît XVI invité à participer aux événements majeurs

Les sorties publiques de Benoît XVI sont rares, mais le pontife argentin ne manque pas de l’associer aux événements majeurs. Ainsi le Pape émérite a participé le 8 décembre 2015 à l’ouverture de la Porte Sainte de la basilique Saint-Pierre, à l’occasion du coup d’envoi officiel du Jubilé de la miséricorde. En juillet dernier, la résidence d’été des papes à Castel Gandolfo avait rouvert ses volets pour accueillir pendant deux semaines le pape émérite invité par son successeur François à y passer une partie de l’été.

Comme une bougie

Benoît XVI fêtera ses 89 ans au mois d’avril. Il y a quelques jours, les propos de son secrétaire particulier avaient suscité une vive émotion. Mgr Georg Gänswein avait affirmé dans une interview que Benoît XVI était en train de s’éteindre comme une bougie, lentement et sereinement. Mais le Saint-Siège a mis en garde contre toute interprétation alarmiste, assurant qu’il n’y avait aucune nouveauté, aucune aggravation de son état de santé. Le Pape émérite est un homme âgé, certes, mais très lucide, en paix avec Dieu, avec lui-même et avec le monde. Il s’intéresse à tout et garde son humour fin et subtil. Il partage son temps entre la lecture, la prière, le piano et quelques visites. Mais, a précisé le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège, chacun peut voir qu’il devient plus fragile avec le temps, qu’il est en train de perdre des forces.

(MD-RF avec Avvenire/AFP)

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)