Le Pape appelle à une réponse unanime face à la crise des migrants

2016-02-28 Radio Vatican

(RV) Après l’Angélus ce dimanche 28 février, place Saint-Pierre, le Saint-Père est revenu sur les évènements tragiques qui font la Une de l’actualité : la crise migratoire, la Syrie et le cyclone qui a touché les îles Fidji.

Face à la crise migratoire qui touche l’Europe, et aux milliers de migrants qui ne cessent d’affluer, le Pape appelle à prier. "Ma prière, et le vôtre, a toujours à l'esprit le drame des réfugiés qui fuient la guerre et autres situations inhumaines" a-t-il dit devant la foule ce dimanche. François a évoqué "en particulier, la Grèce et d'autres pays qui sont sur en première ligne et leur apportent une aide généreuse".

Cette situation "nécessite la coopération de toutes les nations" insiste le Pape, car "une réponse unanime peut être efficace pour distribuer équitablement les charges. Pour cela, nous devons nous concentrer fermement et sans réserve sur les négociations". Un appel au moment où de nombreux pays, notamment dans les Balkans veulent rétablir des quotas pour limiter l’afflux de migrants en provenance de Grèce.

Une fenêtre d’espoir pour la Syrie

Le Pape est aussi revenu sur la Syrie, où un cessez-le-feu, globalement respecté, est entré en vigueur depuis vendredi 26 février au soir, à la demande des Etats-Unis et de la Russie. "J’ai accueilli avec espoir l’annonce d’une cessation des hostilités en Syrie." François a invité "tout le monde à prier pour que cette fenêtre d’espoir puisse apporter du soulagement à la population souffrante en encourageant l'aide humanitaire nécessaire, et et ouvre la voie au dialogue et à la paix tant désirée"

Enfin, évoquant le cyclone Winston qui a touché des archipels dans le Pacifique entre le 20 et 21 février, le Pape a tenu également à "assurer de sa proximité avec le peuple des îles Fidji, durement touchés par un cyclone dévastateur. Je prie pour les victimes et pour ceux qui sont engagés dans les opérations de secours."

(BH)

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)