Le Pape appelle à être solidaire avec les malades de la lèpre

2016-01-31 Radio Vatican

(RV) Le Pape François, au terme de la prière de l’Angélus, a rappelé que nous célébrons, ce 31 janvier 2016, la Journée Mondiale des Lépreux. «Cette maladie, bien que sur le déclin», a-t-il indiqué, «affecte encore malheureusement surtout les personnes les plus pauvres et les plus marginalisées». «Il est important» a insisté le Saint-Père, «de faire toujours preuve de solidarité envers ces frères et sœurs, restés invalides à la suite de cette maladie». Le Pape a assuré les malades de ses prières et dit soutenir ceux qui leur viennent en aide.

Il s'agit de la 63ème Journée Mondiale des Lépreux. Une journée instituée en 1954 par l’écrivain et journaliste français Raoul Follereau, qualifié d’apôtre des lépreux, qui lutta contre toute forme de marginalisation et d’injustice. Cette nouvelle édition a pour slogan « Vivre est aider à vivre ». La lèpre une maladie pourtant curable touche 1 personne toutes les 2 minutes dans le monde. Plus de 210 000 nouveaux cas ont été recensés en 2014 selon l'Organisation Mondiale de la Santé, dont 10% d'enfants. La Fondation Raoul Follereau a contribué à guérir 16 millions de malades de la lèpre en 30 ans. Elle soutient aujourd’hui 165programmes dans 19 pays. 

L’Eglise missionnaire dispose d’une longue tradition d’assistance des lépreux, souvent abandonnés, et leur a toujours fourni, outre les soins médicaux et l’assistance spirituelle, des possibilités de réinsertion dans la société. Dans de nombreux pays, la discrimination envers ces malades est encore grave. Selon les données du dernier Annuaire statistique de l’Eglise, l’Eglise catholique gère plus de 600 léproseries dans le monde essentiellement en Asie et en Afrique. 

(HD)

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)