Le Pape à l'Angélus appelle les Hommes à l'humilité

2012-09-23 Radio Vatican

Lors de l’Angélus récité depuis sa résidence d’été de Castel Gandolfo, le Pape est revenu sur l’Evangile de Saint Marc. Il s’est attardé sur les épisodes où Jésus annonce à ses disciples la fin qui l’attend. Ces derniers incrédules ne comprennent pas ce qu’il leur dit et n’ose lui demander des précisions. Qu'est-ce que cela révèle? S’interroge Benoît XVI. Il nous rappelle que la logique de Dieu est toujours différente de la nôtre. Cela veut dire que pour suivre le Seigneur, les Hommes doivent se convertir, effectuer ce changement intérieur profond dans sa vie et dans son cœur pour se laisser transformer. Cela introduit la différence principale entre les Hommes et Dieu : l’orgueil. Dieu ne craint pas de s’abaisser et de se mettre à notre niveau, nous aimer et donner sa vie pour nous. Compte-rendu d'Hélène Destombes

A l’issue de la prière de l’Angélus, le Pape s’est adressé aux pèlerins de langue française :

« Chers pèlerins francophones, je vous remercie de tout cœur pour votre prière qui a accompagné la belle réussite du Voyage apostolique au Liban, et par extension à l’ensemble du Moyen Orient. Continuez à prier pour les chrétiens moyen-orientaux, pour la paix et pour le dialogue serein entre les religions. Hier, je me suis uni spirituellement à la joie des fidèles du diocèse de Troyes rassemblés pour la béatification du Père Louis Brisson, fondateur des Sœurs Oblates et des Oblats de saint François de Sales. Puisse l’exemple du nouveau Bienheureux éclairer votre vie ! Il disait : « J’ai besoin de Dieu, c’est une faim qui me dévore ». Comme lui, apprenez à avoir faim de Dieu et à recourir sans cesse à lui avec confiance. Bon dimanche à tous !”