Le Cardinal Vingt-Trois, ses impressions sur le Synode

2012-10-27 Radio Vatican

C'était ce samedi matin au Vatican la dernière session du Synode des évêques sur la nouvelle évangélisation. Au terme de trois semaines de travaux, Benoît XVI a annoncé sa décision de publier les 58 "propositiones" approuvées par les 262 pères synodaux.58 propositions que le Pape est libre de refuser ou d'incorporer dans la future Exhortation apostolique post-synodale qu'il présentera dans les prochains mois. Ces 58 propositions sont le fruit des travaux du Synode qui se concluera ce dimanche par une messe solennelle dans la Basilique Saint-Pierre.

Ces propositions touchent de très nombreux sujets: la sécularisation, le rôle du Concile Vatican II, les droits de l'homme, la liberté religieuse, les migrations, la doctrine sociale de l'Eglise, les catéchistes, la théologie, la pauvreté, la piété populaire, le rôle des nouveaux mouvements d'Eglise, la science, le dialogue oecuménique, le dialogue avec les autres religions et notamment l'islam, sans oublier les abus sur mineurs et la question des divorcés remariés et des familles "irrégulières".

Parmi les quelques 250 pères synodaux qui ont participé à cette Assemblée le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, Président de la Conférence des évêques de France. Il nous confie ses impressions sur ce Synode et nous livre sa lecture des propositions finales