L'Année de la Vie consacrée touche à son terme

2016-01-28 Radio Vatican

(RV) Quelque 6000 représentants de toutes les formes de vie consacrée venus du monde entier ont convergé vers Rome où ils vont participer jusqu’au 2 février à une rencontre internationale sur le thème : "Vie consacrée et communion". Le coup d’envoi a été donné ce jeudi soir dans la basilique Saint-Pierre, lors d’une veillée de prière présidée par Mgr José Rodriguez Carballo, secrétaire de la Congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique.

C’est par ce grand événement ecclésial que s’achèvera officiellement l’Année de la vie consacrée, voulue par le Pape François et lancée le 30 novembre 2014. Mardi soir, en la fête de la Présentation du Seigneur au Temple, la messe conclusive sera présidée par le Saint-Père. L’Année de la Vie consacrée ne s’est pas déroulée seulement à Rome, mais dans le monde entier, au niveau de chaque Église particulière. Une Année qui s’est voulue sans prétention et sans grande propagande mais qui a permis de braquer les projecteurs sur une réalité très vivante, a souligné le préfet du dicastère chargé des religieux.

La vie consacrée concerne plus de 900 000 hommes et femmes sur la planète : vierges consacrées, membres d’instituts séculiers, religieux et religieuses contemplatifs ou apostolique. Les vocations grandissent en Asie et en Afrique ; elle se maintiennent en Amérique latine, alors que l’Amérique du nord et l’Europe sont encore touchées par la crise.

La Congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique a demandé au Pape François d’écrire une nouvelle constitution apostolique régissant la vie des moniales contemplatives. La dernière, Sponsa Christi, date de Pie XII en 1950.

(CV-RF avec cath.ch-apic)

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)