• Messe avec imposition du Pallium

La vocation et la joie de tout baptisé : montrer et offrir Jésus aux autres

2016-01-03 Radio Vatican

(RV) Premier Angélus de l’année pour le Pape François, ce dimanche 3 janvier. Devant des dizaines de milliers de fidèles rassemblés place Saint-Pierre, le Souverain Pontife est revenu sur l’Evangile de ce deuxième dimanche après Noël, qui selon le calendrier liturgique romain, est le prologue de Saint Jean, chapitre 1 (NDLR : l'Épiphanie, fêtée à Rome le 6 janvier, est fêtée de façon anticipée ce dimanche 3 janvier dans certains pays, comme en France). Le Pape est revenu sur la parole créatrice de Dieu relatée par Saint-Jean : « Et le Verbe s’est fait chair, il a habité parmi nous ».

« Cette parole est venue sur la terre pour que nous l’écoutions et que nous puissions connaitre et toucher de la main l’amour du Père », a expliqué François. L’Evangéliste ne cache pas le drame de l’incarnation, en soulignant qu’au don d’amour de Dieu, répond un refus d’accueillir de la part des hommes. Ainsi, a poursuivi le Pape, à la lumière de la Parole, les hommes ont préféré les ténèbres. «Tel est le mystère du mal qui réclame notre vigilance afin qu’il ne prévale pas. Malheur à nous si nous laissons le mal entrer, car nous le laisserions fermer la porte à l’autre. Nous sommes au contraire invités à ouvrir grand la porte de notre cœur à la Parole de Dieu, pour devenir ses enfants.» 

Grandir dans la connaissance et l'amour de Dieu

C’est en accueillant la Parole du salut que nous grandirons dans la connaissance et l’amour du Seigneur, que nous apprendrons à être miséricordieux comme Lui. « Demandons spécialement en cette année de la Miséricorde que l’Evangile s’incarne toujours plus dans notre vie » a dit le Saint-Père. « S’approcher de l’Evangile, le méditer, l’incarner dans la vie quotidienne est le meilleur moyen de connaître Jésus et le porter aux autres ».

« Telle est la vocation et la joie de tout baptisé. a précisé le Pape François : montrer et offrir Jésus aux autres.» En saluant la foule, le Souverain Pontife a une nouvelle fois conseillé chaque fidèle de lire quotidiennement un passage de l’Evangile, «pour ouvrir grand notre cœur à Jésus ».

 

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)