Gros plan : Dakar et ses milliers d'enfants des rues

2012-09-26 Radio Vatican

Du 11 au 15 septembre, avait eu lieu à Dar-es-Salaam, en Tanzanie, une rencontre internationale sur « la pastorale de la route et de la rue », la première du genre sur le continent africain.
Des délégués d’une trentaine de pays s’étaient penchés sur les problèmes rencontrés par ceux qui vivent dans les rues et sur les routes : enfants, femmes, prostituées, SDF, mais aussi chauffeurs routiers, etc.

L’attention a été particulièrement portée aux enfants des rues. Ils seraient entre 100 et 150 millions, dans le monde entier. Livrés à eux-mêmes, exposés à toutes sortes de dangers, se posent pour eux de véritables problèmes de santé, d’éducation, d’intégration, d’avenir en somme.

Isabelle de Guillebon est la fondatrice et la directrice du Samu social à Dakar, une organisation qui intervient en urgence auprès des milliers d’enfants qui peuplent les rues de la capitale sénégalaise. La situation, alarmante, est imputable à des causes économiques, certes, mais pas seulement.

Isabelle de Guillebon est interrogée par Manuella Affejee.