François et Cyrille 1er, comme des frères

2016-02-13 Radio Vatican

(RV) Dans l’avion qui l’amenait de Cuba au Mexique, vendredi 12 février 2016 en fin de journée, le Pape François a commenté sa rencontre historique avec le Patriarche de Moscou, Cyrille 1er, chef de l’orthodoxie russe.

Devant les journalistes, le Souverain Pontife a évoqué une conversation fraternelle, très libre. «Je me suis senti devant un frère, a-t-il raconté, et le Patriarche m’a dit la même chose». «Vraiment, a encore déclaré le Saint-Père, j’ai senti une joie intérieure, qui était le Seigneur». François a raconté aussi avoir parlé avec le Patriarche «en toute franchise» de la situation de leur Église respective, mais aussi de la «situation dans le monde», des guerres, de la situation de l’orthodoxie, du prochain synode panorthodoxe.

François et Cyrille 1er ont aussi discuté d’un programme de possibles activités communes, car «l’unité se fait en cheminant», a-t-il poursuivi, précisant que la déclaration commune «n’est pas une déclaration politique ou sociologique, mais une déclaration pastorale de deux évêques qui se sont rencontrés». Elle est pastorale même quand il est question de «sécularisme ou de manipulation biogénétique», a encore précisé le Pontife.

Il a aussi remercié le président cubain Raul Castro pour sa participation à la préparation de la rencontre.

Présent dans l'avion papal, le directeur de l'agence Imedia, Antoine-Marie Izoard, revient sur cette rencontre historique :

(AG-HD)

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)