Cardinal Parolin : garder le sens de la solidarité en temps de crise

2016-01-20 Radio Vatican

(RV) «Dans des temps de crise et de difficultés économiques, l’esprit de solidarité de ne doit pas être perdu». C’est la conviction du Pape François, relayée lundi 18 janvier 2016 par le cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’État du Saint-Siège, dans son intervention à la rencontre organisée par la "Global Foundation" sur le thème de l’économie globale inclusive. Le cardinal a mis en avant l’intitulé de cette rencontre,  "Rejeter la globalisation de l’indifférence – se mobiliser pour une économie globale plus inclusive et soutenable". Il a rappelé que cette rencontre rejoignait les préoccupations exprimée par le Pape François «depuis le début de son pontificat».

Le Pape, a rappelé le cardinal Parolin, «n’a pas manqué de mettre en évidence, avec une attention spéciale, les graves conséquences de l’indifférence et du manque de responsabilité», en appelant «toutes les personnes à s’engager, librement et de manière responsable, pour la correction d’une économie qui provoque l’exclusion et l’inégalité». Riches et pauvres, personnes puissantes et simples, politiciens et entrepreneurs, tous, a insisté le Secrétaire d’État, sont invités par François à «mettre le pouvoir créatif de l’intelligence humaine au service du bien commun, avec un esprit de solidarité, et, j’ajouterais, de miséricorde».

Une partie de «ce grand effort, a noté le cardinal Parolin, regarde la création et la distribution de la richesse». «Un usage juste des ressources naturelles, l’application correcte de la technologie et l’utilisation de l’esprit entrepreneurial sont des éléments essentiels d’un économie qui cherche à être moderne, inclusive et soutenable», a insisté le Secrétaire d’État.

(CV)

 

 

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)