Benoît XVI remercie ceux qui ont prié pour lui dans les moments difficiles

2012-05-09 Radio Vatican

A l’audience générale, ce mercredi matin, Benoît XVI est revenu sur l’importance de la prière dans l’Eglise. Devant des milliers de personnes rassemblées sur la place Saint-Pierre, le Pape a commenté un épisode de la vie de saint Pierre qui, pendant sa détention, est entouré par les prières de la première communauté chrétienne. Benoît XVI sa saisi cette occasion pour remercier les fidèles et l’Eglise tout entière de l’avoir soutenu par leurs prières depuis le début de son pontificat et surtout dans les moments difficiles. « Merci de tout cœur pour vos prières – a-t-il lancé sous les applaudissements – la prière nous libère de nos chaînes et nous aide à traverser la nuit ». Le Pape a souligné que, dans les situations de crise, la prière commune est nécessaire ; prier aide à surmonter les épreuves de la vie.

Ecoutez Benoît XVI résumer son allocution en français

Texte de l’allocution du Pape en français
Chers frères et sœurs, l’épisode de la vie de saint Pierre, mis en prison puis libéré miraculeusement, manifeste l’importance de la prière de l’Église. Cette nuit-là, l’Ange du Seigneur agit en tout, comme lors de la libération d’Israël de l’esclavage en Égypte. Il demande à Pierre de se lever et de se ceindre les reins, rappelant ainsi la Pâque des Hébreux. Environné d’une lumière fulgurante qui éclaire l’obscurité de la prison, il est aussi l’Ange de la résurrection du Christ ! Les paroles : Suis-moi, résonnent pour Pierre en écho au premier appel de Jésus, l’invitant à sortir de lui-même pour marcher avec le Seigneur et faire sa volonté. Là est la vraie liberté ! Une attitude de Pierre est étonnante : alors que la communauté chrétienne prie intensément pour lui, il n’est pas inquiet, il dort même ! Il se sait entouré par la prière des siens et il s’abandonne totalement entre les mains du Seigneur. Chers amis, notre prière doit être assidue et solidaire avec les autres, confiante en Dieu qui nous connaît et prend soin de nous. Et dans les situations de crise, la prière commune est nécessaire pour ne pas se laisser dominer par les passions et pour garder la force intérieure et la sérénité pour témoigner. Prier aide à surmonter les épreuves de la vie car être uni à Dieu permet d’être aussi profondément uni aux autres.

********************
Je salue les pèlerins francophones, particulièrement le groupe de l’Ile de la Réunion, les paroissiens de Les Pennes Mirabeau, de Cholet, du Puy-en-Velay ainsi que les jeunes de Châteauneuf-de-Galaure et de Toulon. Je vous invite à prier souvent et à découvrir le soutien de la prière des autres. Ainsi peut grandir notre confiance en Dieu qui nous aime. Bon pèlerinage !