Benoît XVI enverra son premier tweet ce matin

2012-12-12 Radio Vatican

C’est ce matin que Benoît XVI lancera son premier tweet. Lors de l’audience générale, salle Paul VI, le Pape, juste après la bénédiction, recevra des mains de cinq jeunes représentant les cinq continents une tablette afin de procéder à l’envoi. Le Pape utilisera pour cela son compte personnel @pontifex. Les tweets seront envoyés à l’occasion de l’audience générale du mercredi mais leur fréquence pourrait augmenter avec le temps. Les premiers tweets répondront aux questions adressées au Pape sur des questions relatives à la vie de la foi.

Les tweets seront publiés en anglais et traduits en :
Espagnol @pontifex_es
Italien @pontifex_it
Portugais @pontifex_pt
Allemand @pontifex_de
Polonais @pontifex_pl
Arabe @pontifex_ar
Français @pontifex_fr

D’autres langues pourraient être ajoutées par la suite.

Messages courts comme les béatitudes

Concernant la dimension du message, 140 caractères maximum pour un tweet, ce n’est pas rien note le Père Lombardi, directeur de la salle de presse du Saint-Siège. Prenant exemple sur « la majeur partie des versets de l’Evangile qui en contient encore moins. Les béatitudes sont encore plus courtes » note-t-il. Le Père Lombardi loue ainsi les vertus de la concision. L’important est de comprendre dans quel contexte un tweet prend son sens. D’où vient-il et vers quelle direction se dirige-t-il. « Bien sur le monde ne sera pas sauvé à coup de tweets », explique le père Lombardi. Mais parmi le milliard de baptisés à travers le monde, plusieurs millions auront l’occasion d’entendre le Pape aussi par cette voie. Le sentir plus proche d’eux. C’est un nouveau service de l’Evangile.

Un succès dores et déjà

Trois jours après son ouverture, le compte twitter du Pape comptait déjà 700 000 followers (les suiveurs, celles et ceux qui sont abonnés au compte du Pape) et les tweets se sont multipliés. « Le million de followers sera franchi à Noël mais ce n’est pas le nombre qui compte ». Prenant la parole sur Radio Vatican, Monseigneur Claudio Maria Celli président du dicastère des communications sociales a le nombre du million de followers seraient vraisemblablement franchi avant les fêtes de Noël. Un succès qui satisfait le prélat sans l’émouvoir. Le Pape dans sa mission pastorale au service de l’Eglise universelle ne cherche pas la popularité comme pourrait le faire une star de la chanson. Il cherche à être au plus près des hommes et des femmes d’aujourd’hui. Benoît XVI parlait il y a quelques jours d’une désertification du monde spirituel et c'est afin de lutter contre ce phénomène qu'il est aujourd'hui présent sur internet.