Belgique : le Vatican ordonne aux établissements des Frères de la Charité de ne pas pratiquer l'euthanasie

2017-08-10 Radio Vatican

(RV) La Salle de presse du Saint-Siège confirme la nouvelle. Le Pape a bien demandé à la communauté belge des Frères de la charité de Gand de renoncer à pratiquer l’euthanasie sur ses patients.

En mai dernier, la province belge de cette communauté de religieux avait déjà été rappelée à l’ordre par son supérieur général à Rome, le frère René Stockman rappelant que l’euthanasie est «contraire aux principes de base de l’Eglise catholique». La Congrégation pour la Doctrine de la foi avait ajouté qu’il s’agit du «meurtre délibéré moralement inacceptable d’une personne humaine».

La remontrance avait été formulée après que l’équipe administrative de la province, composée de laïcs, ait décidé rendre possible l’euthanasie de ses patients, y compris ceux qui ne sont pas en phase de «maladie terminale», dans les 15 centres psychiatriques qu’ils gèrent en Belgique, l'un des trois pays de l’Union européenne à avoir institutionnalisé l'euthanasie, avec ses deux voisins du Benelux, les Pays-Bas et le Luxembourg.

Le 5 août dernier, le frère René Stockman, avait donné jusqu’au 5 septembre au Conseil d’administration belge pour qu’il modifie ses positions en matière d’euthanasie des patients psychiatriques dont ils ont la charge, sinon «les mesures juridiques nécessaires seraient prises», avait-il assuré. Cela signifie concrètement que la province belge des Frères de la Charité pourrait être exclue de l'ordre et perdre son label catholique.

En Belgique, la communauté a bien reçu le message du Saint-Siège, mais n’y a toujours pas répondu, 

(CV-MD avec agences)

 

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)