Audience : le Pape exhorte à redécouvrir le sens profond de l’Eucharistie

2017-11-08 Radio Vatican

(RV) Le Pape François, lors de l’audience générale, ce mercredi 8 novembre 2017, a débuté un nouveau cycle de catéchèse. Après plusieurs mois consacrés à l’espérance chrétienne, le Saint-Père entame une réflexion sur le «cœur» de l’Église, à savoir l’Eucharistie. Et il propose de «répondre à certaines questions importantes sur l’Eucharistie et la messe pour découvrir ou redécouvrir comment à travers ce mystère de la foi resplendit l’amour de Dieu».

«Nous ne pouvons oublier le grand nombre de chrétiens qui, dans le monde entier, en deux mille ans d’Histoire, ont résisté jusqu’à la mort pour défendre l’Eucharistie». C’est avec ces mots que le Pape François débute sa catéchèse rappelant que des chrétiens meurent encore aujourd’hui pour leur fidélité à la messe dominicale. Faisant référence à la persécution de Dioclétien, le Saint-Père rappelle qu’en l’an 304 «des chrétiens d’Afrique du Nord furent surpris en train de célébrer la messe et arrêtés». Ils déclarèrent alors que s’ils étaient empêchés de célébrer l’eucharistie, ils ne pouvaient vivre.

«Ces chrétiens furent tués parce qu’ils célébraient l’Eucharistie» affirme le Pape. Ils témoignent «que l’on peut renoncer à la vie terrestre pour l’Eucharistie, parce qu’elle nous donne la vie éternelle». Leur témoignage doit nous interpeller, insiste le Pape, invitant chacun de nous à s’interroger sur «le sens profond de la Sainte Eucharistie».

Le Concile Vatican II, observe le Saint-Père, «a été animé par le désir de conduire les chrétiens à comprendre la grandeur de la foi et la beauté de la rencontre avec le Christ». Et le Pape de souligner la nécessité d’ «un renouveau approprié de la Liturgie et de la «formation liturgique des fidèles».

«L’Eucharistie, poursuit le Pape, est un évènement merveilleux dans lequel Jésus Christ, notre vie, se fait présent (…) C’est une théophanie». Il est donc important de redécouvrir ce qui est essentiel dans la célébration de ce sacrement, déclare le Saint-Père déplorant notre inattention parfois lorsque le prêtre célèbre. Et alors que nous sommes distraits, «le Seigneur est là».

D’où cette exhortation à retourner aux fondamentaux. Le Pape propose alors à titre d'exemple, d’enseigner aux enfants à bien faire le signe de la croix. «C’est ainsi que débute la messe (…) et c'est ainsi que doit démarrer la journée». Le Saint-Père, sortant de son texte, se dit par ailleurs attristé lorsqu’il «célèbre la messe dans la basilique ou sur la place Saint-Pierre, de voir tant de fidèles mais aussi des prêtres et des évêques, prendre des photos avec leur téléphone portable». «La messe, insiste-t-il, n’est pas un spectacle, elle signifie aller rencontrer la passion et la résurrection du Seigneur». «Les sacrements, conclut-il, et en particulier la célébration eucharistique sont les signes de l’amour de Dieu, la voie privilégiée pour Le rencontrer».

(HD)

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)