Audience générale : le Pape rappelle que le baptême est commun à tous les chrétiens

2016-01-20 Radio Vatican

(RV) La Semaine de prière pour l’unité des chrétiens à l’honneur de l’audience générale du Pape François ce mercredi 20 janvier 2016 en la salle Paul VI du Vatican. Dans sa catéchèse hebdomadaire, le Saint-Père est revenu sur le baptême, sacrement reconnu par tous les chrétiens, qu’ils soient catholiques, protestants ou orthodoxes et qui était au centre de la lecture de la Première Lettre de saint Pierre, texte choisi par un groupe œcuménique de la Lettonie.

Xavier Sartre

Durant cette semaine de prière pour l’unité des chrétiens, le Pape rappelle «le don reçu avec le baptême et les exigences qu’il comporte» envers tous les chrétiens. «Partager le baptême signifie que nous sommes tous des pécheurs et que nous avons besoin d’être sauvés, rachetés, libérés du mal», explique le Pape. «Quand, nous chrétiens, nous disons partager un seul baptême, nous affirmons que nous tous, catholiques, protestants et orthodoxes, nous partageons l’expérience d’être appelés des ténèbres impitoyables et aliénantes à la rencontre avec le Dieu vivant, plein de miséricorde». Et de regretter que «malheureusement, nous faisons l’expérience de l’égoïsme qui génère la division, la fermeture et le mépris.» «Repartir du baptême, poursuit le Pape, veut dire retrouver la source de la miséricorde, source d’espoir pour toi, parce que personne n’est exclu de la miséricorde de Dieu».

C’est en vertu de ce baptême que tous les chrétiens peuvent se considérer comme «frères». Et «la miséricorde de Dieu, qui opère dans le baptême, est plus forte que nos divisions». C’est parce que nous l’accueillons que «nous devenons toujours plus pleinement peuple de Dieu et que nous devenons capables d’annoncer à tous ses œuvres merveilleuses». C’est là la mission commune des chrétiens, «transmettre la miséricorde reçue aux autres, partant des plus pauvres et des plus abandonnés». 

(CV-XS)

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)