Asia Bibi : le procès en appel reprend demain à Lahore

2014-03-16 Radio Vatican

(RV) Jugement en appel ce lundi 17 mars pour Asia Bibi, cette femme chrétienne pakistanaise, mère de cinq enfants, arrêtée en 2009 pour blasphème et condamnée en 2010 à la peine capitale par un tribunal de première instance.
Ouvrière agricole, elle avait, semble-t-il, fait référence à Mahomet lors d’une altercation avec des femmes de son village qui lui reprochaient de polluer l’eau d’un puits en tant que chrétienne. Adoptée en 1986, la loi sur le blasphème est souvent invoquée pour régler des comptes personnels.

Elle ne comparaîtra pas pour des raisons de sécurité

Une audience est donc prévue ce lundi devant la Haute cour de Lahore. Elle aurait dû avoir lieu le mois dernier, mais elle a été reportée. Asia Bibi qui s’est toujours déclarée innocente et qui est incarcérée dans des conditions déplorables dans le Pendjab, ne comparaîtra pas pour des motifs de sécurité. Sa défense sera assurée par un avocat chrétien, Naeem Shakir, personnalité bien connue pour son engagement en faveur des droits de l’homme. Il se dit confiant.

Très médiatisée au Pakistan et dans le reste du monde, l’affaire Asia Bibi a provoqué une polémique concernant la loi sur le blasphème et suscité de vives tensions entre les islamistes et les autorités. En 2011, le ministre fédéral des Minorités religieuses, Shahbaz Bhatti, de confession catholique, qui avait soutenu Asia Bibi et avait appelé à un amendement de la loi sur le blasphème, a été assassiné par des hommes se revendiquant d’une mouvance islamiste.